Qui peut être concerné ?

Il n'existe pas de profil-type d'internaute à problème. Toutefois, quelques études mettent en avant des facteurs qui semblent augmenter la probabilité de développer une pratique excessive des jeux vidéo ou d'Internet.

Facteurs liés à la personne

  • Etre un homme
  • Etre adolescent
  • Présenter un manque de confiance en soi, une faible estime de soi
  • Etre plutôt timide et/ou introverti
  • Éprouver un sentiment d'échec récurrent (à l'école, au travail, etc.), un sentiment d'infériorité
  • Avoir tendance à se sentir seul ou abandonné
  • Se sentir envahi par des émotions négatives (tristesse, anxiété, frustration, colère, etc.) ou éprouver de la difficulté à gérer ses émotions autrement que par l'utilisation d'Internet ou des jeux vidéo (fuite des émotions négatives)
  • Eprouver un sentiment d'euphorie ou de bien être uniquement en pratiquant des jeux vidéo ou en utilisant Internet
  • Souffrir de troubles anxieux (phobie sociale, agoraphobie)
  • Souffrir de dépression, qui se manifeste par exemple par :
  • Un sentiment de ne pas « être à la hauteur »
  • Une perte d'intérêt général en toute activité autre que le jeu (école, travail, amis...)
  • Une baisse de motivation
  • Un sentiment de tristesse et/ou d'anxiété
  • Un sentiment d'être au ralenti
  • Un changement dans les habitudes alimentaires (perte d'appétit ou au contraire prise de poids)
  • Un changement dans les habitudes de sommeil (dormir peu ou au contraire beaucoup)
  • Avoir l'impression de recevoir peu de gratification ou de valorisation dans la vie quotidienne
  • Présenter des troubles du comportement, par exemple :
  • Ne pas supporter l'autorité
  • Avoir des comportements violents

  • Consommer de façon problématique des drogues et/ou de l'alcool

Facteurs liés au début du comportement de jeu

  • Avoir vécu avec les jeux vidéo ou Internet des émotions fortes comme de l'excitation, ou encore un fort plaisir

  • Vivre un sentiment de pouvoir ou de contrôle (de soi et des autres) à travers le jeu ou Internet

Facteurs sociaux ou liés au contexte de vie

  • Manque de communication ou présence de conflits (même silencieux) et de tensions dans la famille ou dans le couple
  • Présence de comportements addictifs dans l'entourage (problème d'alcool, de drogues, de jeux d'argent)
  • Présence de liens de dépendance problématiques entre les membres de la famille
  • Vivre dans un environnement qui n'offre apparemment rien à la personne, ennuyeux, peu stimulant
  • Vivre une pression sociale qui encouragerait l'utilisation des jeux vidéo ou d'Internet
  • Obtenir peu de gratifications sur les plans scolaire ou professionnel, ou impopularité

  • Vivre des situations de perte, d'échec ou de séparation : divorce, perte d'un emploi, chômage, échec aux examens, etc.

Références : 

  • Khazaal, Y. Thorens, G., & Briefer, J.-F. (2008). La dépendance à Internet chez les adolescents. Internet et comportements : les risques de dépendance. Psychoscope, 7, 16-19.
  • Nayebi, J.-C. (2007). La cyberdépendance en 60 questions. Editions Retz : Paris.
  • Niemz, K., Griffiths, M., & Banyard, P. (2005). Prevalence of pahological internet use among university students and correlations with self-esteem, the general health questionnaire (GHQ), an disinhibition. Cyberpsychology and Behavior, 8, 562.570.

 

bandeau bottom CJE - Centre du jeu excessif UNIGE - Université de Genève IMSP - Institut de Médecine Sociale et Préventive CHUV - Centre Hospitalier Universitaire Vaudois

Accepter les Cookies ?